Urgence

« […] Est-il nécessaire d’intervenir de nuit, de forcer les portes, d’être cagoulé ou treize ? »

« […] Cris, insultes, propos déplacés sur la pratique religieuse des perquisitionnés, manque d’attention à l’égard des enfants présents », ou encore « braquages inappropriés et menottages, dégradations volontaires « .

[…] Dans plus de 10 % des réclamations relatives à des perquisitions administratives reçues par le défenseur des droits, les réclamants allèguent avoir été dénoncés à tort par un voisin, un ancien collègue ou un ancien conjoint malveillants.

J. Toubon, défenseur des droits

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s